Exposition Catherine Masson

Commentry

Description

Chercher un projet qui décrirait mes maux et les leurs - de ces jeudis après-midi - a occupé mes pensées intensément. Il y a environ trois ans j’ai trouvé à travers la création picturale une façon de les exposer - ces personnages - êtres vivants qui n’ont pas la parole. J’ai voulu que ces « personnages » qui n’ont pas la parole, nous regardent. A nous de poser un autre regard sur ces êtres vivants, un autre regard sur une société de surconsommation où l’économie rime avec profit, l’effondrement de la nature ou certains « dirigent leurs talons en arrière*1», ou d’autres bondissent vers une décadence et où l’article 9 du Code Civil déclare que les animaux ne sont plus considérés comme des choses mais continuent à être horriblement mal traités. Comment l’être humain en est-il arrivé à dépasser les limites de sa sensibilité avec l’obsession de produire toujours plus pour laisser tant de cruauté se développer au profit d’une économie de marché affolante, toujours plus intense, dépassant la dimension éthique ? D’inexorables exemples feraient l’objet d’une énumération sans fin … Qui sommes-nous pour laisser perdurer cette cruauté qui démontre que ce génère les élevages intensifs, les mauvais traitements des animaux « tous les animaux », leurs utilisations abusives, les souffrances de parcage scientifiques ou d’abattage. On ne peut plus dire qu’on ne savait pas. A l’heure où toutes les informations vont à la vitesse de la lumière, les médias, journaux, internet, diffusent les atrocités subites par ces êtres vivants doués de sensibilité et de conscience.

Depuis des années, chaque jeudi après-midi, j'emprunte la même route en voiture et indubitablement me retrouve derrière une bétaillère de transports d'animaux vivants allant à l'abattoir.

  • Art contemporain

Confort / services

Tarifs

Gratuit.

Ouverture

Du 09/06 au 31/08/2021, tous les jours.