Montmarault

Construite sur un plateau, Montmarault était déjà un lieu de passage depuis l’époque romaine, de nombreux voyageurs ont traversé cette petite bourgade.

Au carrefour de l’autoroute A71 et de la route Centre Europe Atlantique (future A79), Montmarault, labellisée «village étape», est une véritable halte qui propose à ses visiteurs de nombreux commerces et services à deux pas des grands axes, pour une pause conviviale et un accueil chaleureux.

Avec le label, elle s’engage pour la sauvegarde des commerces de proximité, des services ruraux et pour la promotion de l’art de vivre à la française.

 

L’église Saint-Étienne

Construite au XIIème et XIIIème siècle, l’église paroissiale a connu divers remaniements.

Presque ruinée à la fin du XVIème siècle, elle est reconstruite vers 1611, puis réparée de nombreuses fois. En 1682, le clocher subit la foudre et finit par s’écrouler. C’est à la veille de la Révolution qu’elle retrouve son clocher, avant de devenir Temple de la Raison. Elle est rendue culte en 1795.

Le tableau de Saint Michel terrassant le dragon. Copie exacte, offerte à la paroisse par Jean Zamet en 1620, du tableau commandé au peintre Raphaël par le pape Léon X pour le mariage de Laurent de Medicis et actuellement conservé au Louvre. Cette copie, d’excellente facture, est inscrite au Monuments historiques depuis 1991.

La maison des trois Roys

Très belle demeure qui, avec la maison du Procureur du Roy, est l’un des plus anciens bâtiments de Montmarault. Son nom se rapporte sans doute aux Rois Mages.

Au plus proche de la nature

Enfilez vos baskets pour une balade à pied ou enfourchez votre VTT à la conquête des chemins et points de vue sur les paysages Bourbonnais !

«Montmarault par monts et par vaux» en vélo-route : Au départ de Montmarault, ce beau parcours de 52 km

(408 m de dénivelé) traverse la campagne bourbonnaise de village en village. Après Saint-Bonnet-de-Four et son église au clocher tors, une portion très roulante s’offre à vous. Puis à partir de Villefranche-d’Allier, de charmantes petites routes souvent bordées de haies vous conduisent sur les paysages vallonnés du bocage bourbonnais. Une balade champêtre en perspective ! Carte de l’Allier à vélo à retrouver à l’Office de Tourisme.

 

À 11 km…

Respirez et ressourcez-vous à Murat, petit village au passé historique important. Son château fut un des châteaux forts les plus redoutables du Bourbonnais. Aujourd’hui, il ne reste plus que des vestiges encore très imposants.

Situé au pied du château, le Creux Chaud, source souterraine, ne gèle jamais. Elle a souvent inspiré Jean-Charles Varennes, écrivain et fondateur de La Montagne (presse écrite en Auvergne et dans le Limousin) notamment pour «Les fiancés du creux chaud».