12è journées musicales de l’ICN

Publié le 12 mai 2017.

Un week-end dédié à la musique classique organisé par l’Instance Culturelle Nérisienne

Adulte : 15€ – moins de 18 ans : gratuit. tarif membre ICN : 12€ – Tarif 2 concerts au choix: 20€

Vendredi 8 septembre à 20h30

CONCERT FLUTE ET CYMBALUM au Prieuré de Colombier

Un Duo original pour ce concert associant la Flûte traversière jouée par Mathilde LE TAC, et le Cymbalum joué par Ludovit KOVAC.

Le Cymbalum est un instrument d’origine hongroise rarement  entendu en Europe occidentale . Instrument populaire, Le Cymbalum de concert a été inventé à Budapest en 1870 par Joseph V Shunda.
Sorte de grande Cithare sur caisse, on se sert de maillet dont la tête est recouverte de coton pour frapper directement les cordes.

Plusieurs compositeurs dont Liszt, Kodaly, Bartok ont écrit pour cet instrument.

MATHILDE LE TAC : Flûtiste

Elle fait ses études au CNR de Toulouse, puis de St Maur .De 1983 à1985 elle se voit décerner 6 médaille d’Or et le Prix de la SACEM. En 1986 elle obtient le 1er Prix de virtuosité au CNSM de Paris

Passionnée de Musique de Chambre, elle se perfectionne après de Grands Musiciens tels que J.Claude Pennetier, le Quatuor Amadeus…

Au cours de ces dernières années on a pu l’entendre dans le cadre des Musiques d’été aux Jacobins à Toulouse, Fugue en Aude Romane, Piano à Riom, Rencontres musicales de Toninge……

Elle a donné des concerts en Hongrie, Allemagne… et enregistré pour France Musique, Radio Danemark, Radio Finlandaise.

LUDIVIT KOVAC :Cymbalum

Né en Slovaquie en 1968, il s’est installé en France depuis une dizaine d’années.Il est lun des meilleurs jeunes virtuose au Cymbalum. Il a été reconnu et encouragé par Yehudi MENUHIN, qui l’a produit au Cirque Royal de Bruxelles.

Issu du Conservatoire Bela Bartok de Budapest, ses études de haut niveau lui a ouvert les portes d’orchestres philarmoniques comme le Berliner Simphonie Orchestra en tant que soliste invité.

En Harmonie avec cet instrument aussi charmeur que méconnu, ils donneront un programme de musique d’Europe Centrale : Bartok, Liszt, Kreisler,Schubert.

Samedi 9 septembre à 20h30

LE DUO NEFELI :« Quatre mains et 94 cordes de virtuosité »

C’est une histoire d’amitié qui lie ces deux jeunes musiciennes :  Agnès PEYTOUR, pédagogue réputée à Bruxelles, et Primor SLUCHIN, harpiste à l’Opéra Royal de Wallonie à Liège. Étudiantes, elles se sont rencontrées en France. 10 ans plus tard, toutes deux installées en Belgique, elles se retrouvent, partageant la même vision de la musique, le  même soucis d’excellence.

Associant leur talent, elles   décident de créer  le DUO NEFELI en 2008

De Concerts en Festivals, leur étroite complicité donne à leur Duo bien équilibré, force et sensibilité .Il s’impose comme l’une des Formations musicales les plus étonnantes et originales de sa génération.
Leur niveau d’exigence, la richesse du timbre, l’audace, la virtuosité sont les qualités le plus souvent reconnues et saluées.

Dimanche 10 septembre à 20h30

ORCHESTRE D’AUVERGNE

Créé en 1981, l’Orchestre d’auvergne joue un rôle majeur dans la vie culturelle de la région, tout en étant un brillant ambassadeur national et international. Il est constitué d’un ensemble de 21 musiciens sous la Direction du jeune Chef espagnol Roberto Fores Veses depuis 2012.

En tournées dans le monde entier l’orchestre noue des partenariats avec des Festivals renommés au Japon, en Ecosse, en Espagne ,au Pays-Bas, au Brésil….

En France il est également présent à Prades, La Roque d’Anthéron , La Chaise Dieu, ,La Folle Journée de Nantes ……

ROBERTO FORES VESES: « Un poëte des sons qui sculpte la sonorité de l’Orchestre »

Il fait ses débuts dans la Direction d’Opéra à Turin puis au Bolchoï. Depuis il a dirigé de nombreuses productions en Avignon, à Vichy, Helsinski…

Nommé Directeur  Musicale et Artistique de l’Orchestre d’Auvergne en 2012 ; il dirige aussi de nombreux Orchestres (Philarmoniques du Luxembourg, de Saint Petersbourg…

La presse dit de lui : « Il s’impose tant par son sens de la théâtralité et sa vivacité, que par son soin à faire chanter les couleurs »

YOH SHIMOGORYO : Soliste

Violoniste Japonaise, elle commence ses études de Violon à l’âge de 5 ans. Aprés avoir terminé ses études à Tokyo, elle entre en Cycle de Perfectionnement à Paris.

En 2015 Elle obtient le Prix Spécial au Concours International de Violon « Prix Roberto Lipizer »en Italie

2016 : Elle obtient son Master de Violon au CNSMDA et entre à l’Orchestre d’Auvergne.

Déposez votre commentaire